Les boxes pieds-poings à Rouen et en Haute-Normandie

Les boxes pieds-poings à Rouen et en Haute-Normandie

Comment remplir un sac de frappe ???

LE SAC DE FRAPPE

 

Comment remplir un sac de frappe ? Voilà une question qui revient souvent !

 

Je suis certain qu'avant même d'avoir pratiquer la boxe , vous aviez déjà tous entendu parler du fameux sac de sable .

Il y encore quelques années, on pouvait lire dans les magazines sportifs que tel boxeur incluait tant de rounds au sac de sable dans sa routine d'entraînement .

C'est donc tout naturellement que pendant des années, les entraîneurs et les pratiquants ont rempli de sable leur sac de frappe .

Mais vous, avez-vous déjà donné un coup de poing dans un sac de frappe rempli de sable ?

Et oui, on a l'impression de frapper dans de la pierre car le sable se tasse de plus en plus au fil des entraînements .

 

Que se passe-t-il au niveau de la main lorsque que vous donnez un puissant coup de poing dans un sac de sable ?

 

La main est composée de petits os courts qui forme le carpe (au niveau du poignet), puis de 5 os allongés formant le métacarpe et des phalanges pour les doigts .

 

Lorsque le poing percute une surface dure comme du sable tassé, les os du carpe subissent une très forte compression qui à la longue va fragiliser cette zone voire même entraîner une lésion .

 

Il n'est pas rare qu'un boxeur souffre de douleurs chroniques au niveau de la main ou qu'il présente des lésions au niveau du scaphoïde (os du carpe).

Combien de boxeur se sont fracturé ou simplement déplacé un os du carpe en percutant involontairement le front de l'adversaire ? 

 

Chaque fois que vous frappez dans un sac de frappe trop dur, c'est exactement le même phénomène qui se produit !

 

Un sac de frappe bien rembourré doit être assez lourd pour encaisser des coups puissants sans voler dans les 4 coins de la pièce tout en absorbant les impacts .

Le sable tassé permet certes d'avoir un sac lourd, mais il n'absorbe pas l'impact ; au contraire, il va renvoyer l'onde de choc dans les os de la main, celle-ci va se répercuter au niveau du poignet, du bras, de l'épaule et finira par ébranler les vertèbres cervicales.

Bonjour les dégâts !!!

 

Le rembourrage le plus adapté est le chiffon .

Prenez votre sac, remplissez-le de chiffons et tassez au maximum .

Au bout de quelques entraînements, recommencez et renouvelez l'opération jusqu'à ce que le sac corresponde à vos besoins .

Pour alourdir votre sac, vous pouvez également ajouter un peu de sciure (environ 1 quart) .

La sciure va se déposer au fond tout en comblant les espaces laissés par les bouts de chiffons ce qui va donner une forme bien pleine à votre sac .

Vous aurez ainsi un sac dans le quel vous pourrez frappez sans risque à condition de mettre des gants de sac !

 

Et oui, évitez de vous entraîner au sac de frappe sans gants de sac .

La mousse à l'intérieur des gants de sac permet également d'absorber l'onde de choc et de préserver les os de la main .

Pour les inconditionnels du cal sur les kentos, faites plutôt du makiwara . Le sac de frappe n'a pas cette fonction !

 

Justement à propos de fonctions ...

Un sac lourd permettra de travailler la puissance et un sac plus léger, la vitesse .

Un sac court fixé à hauteur du visage permettra de perfectionner les esquives du buste et les remises, etc ,etc ...

Ce qui veut dire, qu'il ne faut pas frapper à tors et à travers dans un sac de frappe mais savoir l'utiliser à bon escient !

 

"Oui, mais pour durcir les tibias , il faut bien taper dans du dur !" me diront les débutants en Muay-Thaï .

Arrêtons tout de suite ces inepties colportées par les fims bidons et les "on-dit" !

 

Oubliez la canette de coca et le rouleau à pâtisserie que l'on roule sur le tibia pour soit disant l'endurcir . Vous faites un C.A.P cuisine ou de la boxe thaï ???

Oubliez aussi les coups de tibia dans les poteaux . Laissez ça à Holywood , là-bas les poteaux sont en carton pâte !

 

Plus sérieusement, observez les deux photos que j'ai prise dans des camps de Bangkok .

Que remarquez-vous ?

Et bien dans les camps thaïlandais, les sacs de frappe sont également remplis de chiffons de façon à laisser le tibia pénétrer et à absorber l'onde de choc !

On est loin des troncs d'arbre qu'on débite à coups de tibia , non ?

 

 

Vous remarquerez aussi que les sacs sont en toile et en cuir épais et que passant la nuit dehors ce cuir devient très rêche .

Voilà l'une des solutions pour s'endurcir les tibias !

Ce cuir rendu très rugueux par les conditions climatiques va tâner la peau des tibias , la rendre plus épaisse et l'insensibiliser peu à peu .

Il faut donc que le sac soit fait d'un cuir bien épais et rugueux .

Inutile donc de frapper dans des sacs en plastique dans l'espoir de se faire les tibias et encore moins dans des sacs de toîle qui écorcheraient la peau .

Les boxeurs thaïs ne portent les coups que dans la partie en cuir , la partie en toile permet seulement de saisir le sac pour travailler les coups de genoux en corps à corps .

 

L'autre condition pour pouvoir frapper avec le tibia sans risquer de se faire plus de mal qu'à l'adversaire est de développer les muscles qui longent le tibia (jambier antérieur & péroniers) de façon à le renforcer et à estomper l'arête tibiale .

Le saut à la corde et les déplacement sur la pointe des pieds sont un excellent moyen .

 

Après c'est surtout du conditionnement mental . Petit à petit , le nakmuay apprend à reculer le seuil de douleur .

 

 

Chers boxeurs à vos chiffons et bon entraînement !!!

 

 

Le Coach

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 



22/10/2010 4 Poster un commentaire

Liens

Voir les articles de la catégorie Les conseils du Coach