Les boxes pieds-poings à Rouen et en Haute-Normandie

Les boxes pieds-poings à Rouen et en Haute-Normandie

J'ai 50 ans !!! Suis-je trop vieux pour me mettre à la boxe pieds-poings ???

 

papy boxeur.jpg

 

 

Il n'y a pas d'âge pour se faIre du bien !!!

 

Oui, vous avez bien lu, se faire du bien, car les boxes pieds-poings sont un moyen formidable pour se remettre en forme, physiquement, mais aussi mentalement.

 

Bien évidemment, je ne parle pas ici de la boxe de compétition, mais de la boxe loisir, qui ne veut pas du tout dire pépère, ou mémère {#emotions_dlg.laughing} !!!

 

Dépassé un certain âge, l'envie d'en découdre avec un partenaire d'entraînement, ou un adversaire en compétition, n'est plus le principal objectif du pratiquant, d'autres raisons motivent ce dernier, comme le besoin de se défouler notamment via les sacs de frappe, améliorer, ou entretenir sa condition physique générale, acquérir des notions de self-défense, développer la confiance en soi, etc, etc ...

 

De toutes façons, quelle que soit la motivation, et quel que soit le style de boxe que vous choisirez,  (française, thaïlandaise, kick-boxing, etc...), il est préférable avant de vous inscrire dans un club, de faire un petit point santé avec votre médecin, et profiter de ce rendez-vous pour vous faire délivrer une certificat médical de non contre-indication à la pratique du sport concerné.

Et oui, car s'il est possible de se mettre à la boxe à n'importe quel âge, il faut tout de même être conscient qu'avec les années, les capacités physiques décroissent, et ce d'autant plus vite que vous menez une vie sédentaire...

Il vous faudra donc être ''prudent'' dans votre pratique, notamment lors des premièrs mois d'entraînement, le temps que votre corps s'accoutume, puis s'adapte à ces nouvelles solicitations physiques.

 

Quelques conseils pratiques :

 

- avec l'âge, il faut prendre le temps de bien s'échauffer, car les muscles sont bien plus longs à se ''mettre en route''.

 

Un bon échauffement doit être progressif, et permettre une élévation de la température corporelle, accompagnée d'une bonne préparation musculaire, et articulaire.

 

Un échauffement mal conduit, ou incomplet peut générer une blessure soudaine, telle une déchirure musculaire, ou ligamentaire, mais aussi à plus longs termes être la cause d'inflammations tendineuses (tendinites).

 

Vous l'aurez compris, il est donc primordial de bien s'échauffer.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "échauffement musculaire des seniors"

 

 

Si un petit jeune s'échauffe rapidement, il en va autrement quand on a dépassé la quarantaine.

Sachant celà, si vous n'habitez pas trop loin de votre club, allez y en marchant plutôt qu'en voiture. Ces quelques minutes de marche seront une excellente mise en jambes avant les exercices d'échauffement qui vont suivre {#emotions_dlg.wink}.

 

- Pensez à bien vous hydrater avant, pendant, et après votre entraînement.

 

Une mauvaise hydratation lors d'un effort physique  provoque une élévation trop rapide, et trop forte de la température corporelle, laquelle peut causer un malaise vagal.

La déshydratation génère également des inflammations tendineuses, et fragilise les muscles.

En terme de capacité physique, nos muscles sont nettement moins performants lorsque qu'ils sont déshydratés.

Rappelez-vous, lorsque vous commencez à avoir soif à l'entraînement, c'est que votre corps est déjà déshydraté ...

 

Résultat de recherche d'images pour "hydratation du sportif agé"

 

Donc n'attendez pas d'avoir soif. Buvez régulièrement une, ou deux petites gorgées d'eau avant, pendant mais aussi après votre séance.

 

Boire, O.K !!! Mais quoi ???

 

La meilleure boisson pour couper la sensation de soif reste l'eau !!!

Par contre, l'eau n'est pas suffisante pour répondre aux besoins énergétiques du corps lors d'un effort physique de longue durée comme l'est un entraînement de boxe (1 heure voire plus).

 

Pour vous préparer à cet effort, vous pouvez prendre quelques gorgées d'une boisson énergisante une trentaine de minutes avant le début de votre séance, puis tout le long de celle-ci.

Vous trouverez ce type de boisson dans le commerce, mais vous pouvez également la composer très facilement vous même :

- 1 litre d'eau minérale

- 2 cuillères à café de miel

- une pincée de sel (si votre eau n'est pas riche en sels minéraux)

- un zest de citron, ou d'orange pour le goût

Et voilà, vous avez une boisson énergisante aussi efficace que celles vendues en commerce {#emotions_dlg.wink} !!!

 

- Veillez à avoir une alimentation équilibrée, notamment si vous vous mettez à la boxe pour perdre du poids.

 

L'erreur souvent commise par les personnes qui se remettent au sport pour maincir, est de combiner régime (souvent draconien), et reprise d'exercices physiques ...

Il est compréhensible, qu'une personne hyper-motivée pour perdre du poids pense mettre toutes les chances de son côté, en refaisant du sport, et en mangeant moins, mais cette démarche aboutit rapidement à une surfatigue physique, et mentale nocive pour le corps (risque de blessures à l'entraînement), mais aussi pour le moral (sensation de fatigue chronique).

Il est préférable lorsqu'on se relance dans une pratique sportive, d'autant plus si celle-ci est ''très physique'' comme la boxe pieds-poings, d'opter pour une alimentation équilibrée, plutôt que de faire un régime, car votre corps va réclamer de l'énergie supplémentaire pour répondre avec efficacité à ces nouvelles sollicitations physiques.

Ce n'est certainement pas le moment de priver votre organisme des nutriments nécessaires à un bon rendement musculaire !!!

 

Alors c'est quoi une alimentation équilibrée chez le sportif ???

 

Règle 1 : miser d'abord sur les glucides

Comment ??? manger du sucre {#emotions_dlg.surprised} !!!

OUI, mais attention par n'importe quoi. Je ne me réfère pas ici au sucre blanc (saccharose), mais au sucre contenu dans les aliments complets, non industriels comme dans :

- les pâtes alimentaires (de blé entier, de kamut ou multigrains)

- le riz brun, ou riz sauvage

- le pain, et bagel (de blé entier, multigrains, de kamut ou à l’épeautre), ou les pitas de grains entiers

- les céréales à grains entiers (gruau d’avoine, millet, orge, quinoa, sarrasin)

- le couscous entier

- les haricots secs, et les lentilles

 

En alimentation sportive, les glucides sont la base de l’alimentation.

Il en faut beaucoup parce que leur mise en réserve est limitée.

Ils permettent d’éviter l’hypoglycémie.

Ils peuvent aussi remplacer les lipides en tout temps comme source d’énergie.

Après avoir été ingérés, ils se concentrent dans le foie et les muscles sous forme de glycogène.

Lorsque les réserves de glycogène musculaire, et hépatique sont remplies au maximum, les sportifs obtiennent de meilleurs résultats, car c’est la source la plus rapidement disponible d’énergie lors d'un exercice physique.

C’est la raison pour laquelle les glucides doivent faire partie du menu avant, pendant et après l’exercice, et doivent représenter de 40 à 55 % des calories totales ingérées.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "alimentation équilibrée du sportif"

 

 

Règle 2 : consommer suffisamment de protéines maigres

Les protéines doivent aussi faire partie de l’assiette du sportif, mais en quantité moindre que les glucides.

Elles favorisent aussi la stabilité de l'énergie.

Fait non négligeable, elles contribuent également à l'entretien des tissus, dont les fibres musculaires.

De nombreux aliments protéinés contiennent aussi des gras (les lipides) qu'on veut éviter.

Il faut donc rechercher des sources de protéines faibles en gras :

- volaille sans la peau

- poisson, fruits de mer

- viandes maigres (boeuf extramaigre, filet de porc, cheval, bison, cerf, émeu, orignal)

- oeufs, fromage allégé (pas plus de 15 % à 20 % M.G.), yogourt allégé, lait faible en gras, protéines de petit-lait

- légumineuses, tofu, et boisson de soja

 

Règle 3 : limiter les gras

Que ce soient de bons ou de mauvais gras, il vaut mieux en limiter la consommation avant et pendant l'activité physique.

Les lipides exigent en effet un long temps de digestion (une digestion laborieuse en même temps qu'un effort intense est la meilleure recette pour subir des inconforts gastriques).

Pour la même raison, il est préférable de ne pas consommer d’aliments très épicés, ou qui causent des flatulences.

Toutefois, dans les heures qui suivent l’effort, il est tout à fait indiqué de prendre de bons gras comme l’huile d’olive, ou de canola, des noix, et des graines.

 

 

 pyramide_alimentaire1.jpg

pyramide alimentaire

 

 

 - Se donner le temps de bien récupérer !!!

 

La récupération débute dès les dernières minutes de l'entraînement, par la réalisation d'étirements musculaires appropriés qui vont permettre aux muscles sollicités durant la séance de se relâcher, de retrouver leur tonus de base, d'où une sensation de bien-être.

Contrairement à ce que l'on peut entendre, les étirements n'empêchent pas les courbatures. Celles-ci sont dûes à des micro-traumatismes des fibres musculaires causés par l'intensité des exercices !!!

Intensité, voici le maître mot !!!

Il va falloir apprendre à gérer votre intensité d'entraînement, et ce n'est pas toujours évident de savoir doser son effort, surtout lorsqu'on reprend le sport, et que l'on espère des résultats rapides ...

Donc, s'il est logique d'avoir quelques légères courbatures après un bon entraînement, signe que vous avez bien bossé comme on dit {#emotions_dlg.wink}, il ne faut pas non plus que celles-ci vous empêchent de bouger le lendemain voire le surlendemain ... Si, si, ça arrive bien plus souvent qu'on ne le pense !!!

Ceci voudrait dire que vous avez trop forcé, et au final vous n'allez pas pouvoir être 100% opérationnel lors de l'entraînement suivant... Donc, bénéfice nul !!!

Pour une récupération rapide, et efficace, pensez aussi à vous hydrater avant, pendant, et après votre séance. De même, après votre entraînement, vos stocks de carburant seront bien entammés, voire épuisés, il faudra donc les regénérer en consommant des glucides lors du repas suivant.

Accordez-vous au minimum un jour de repos entre chaque entraînement.

Et pour finir de bien récupérer, rien ne vaut une bonne nuit de sommeil {#emotions_dlg.wink} !!!

 

gaston-gant-de-boxe-18864225 - Copie.jpg

 

Si pour les jeunes l'adage ''NO PAIN, NO GAIN'' reste un leitmotiv dans leur pratique sportive, avec les années, on apprend que l'excès est néfaste en toute chose, et qu'il faut savoir se ménager pour aller loin, et surtout en bonne santé.

De très nombreux sportifs de haut niveau sont là pour nous le rappeler malheureusement à leur dépens.

S'il est gratifiant, voire jouissif pour certains, d'être capables de se dépasser dans le sport, il ne faut pas oublier que votre corps nous fera payer tôt, ou tard la facture de ces excès !!!

 

Vous qui hésitez, peut-être encore, à vous lancer dans la boxe pieds-poings à cause de votre âge, tentez l'aventure, mais écoutez votre corps, respectez-le, et vous ne tirerez de votre pratique sportive que du bonus {#emotions_dlg.laughing} !!!

 

''Bon courage, et bon entraînement !!!''

Le Coach

 

 

 

 

 



15/11/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres